septembre 27, 2020

Le Harpagophytum – Doctissimo – Test comparatif

harpagophytum et arthrose

Certains ont poursuivi le traitement à base de gingembre pendant plus de deux ans et demi sans aucun effet indésirable notable. Une étude clinique intéressante a été publiée dans le journal médical Arthritis and Rheumatism. Les scientifiques ont donné pendant 6 semaines à des personnes souffrant d’arthrose du genou, soit du gingembre soit un placebo. Les participants pouvaient prendre un médicament chimique si les douleurs étaient trop fortes.

options naturelles pour soulager les douleurs de l’arthrose

Les caractéristiques de ces douleurs sont en général la raideur après le repos, notamment au réveil, la toughé pendant la marche, la fatigue générale, le gonflement, la chaleur et la rougeur. Jusqu’à prédespatched, il est encore difficile d’affirmer qu’il existe un traitement permettant de régénérer le cartilage, même si de nombreux patients témoignent le contraire quelques astuces pour soulager les inflammations en prenant un traitement à base d’harpagophytum. Toutefois, on peut dire que cette plante possède tous les principes actifs nécessaires pour redonner du tonus aux articulations. Les Harpagosides sont l’un des principaux composants de la racine de l’harpagophytum, leur composition avec les Hétérosides iridoïdes donne naissance à un concentré nommé tubercules de griffe du diable qui est très bénéfique pour la santé. L’harpagophytim est utilisé en médecine occidentale comme un remède naturel, validé par des études scientifiques.

Quels sont les 5 pires aliments pour l’arthrose ?

Éviter les acides gras saturés/trans qui favorisent l’inflammation (mets préparés, charcuteries, fromages, beurre, margarine végétale hydrogénée, coupes de viande grasse, volailles avec la peau). Privilégiez les acides gras insaturés comme l’avocat, les noix et graines non salées, l’huile d’olive ou de canola.

harpagophytum et arthrose

Les patients du groupe harpagophytum utilisaient moins de médicaments anti-douleur à la fin de l’étude. Ils souffraient également moins de diarrhées que ceux qui suivaient le efficacité de l’harpagophytum traitement anti-inflammatoire chimique (26 %).

Il faut savoir que la thérapie à base d’harpagophytum contre l’arthrose doit durer au moins 2 à 3 mois pour être efficace (en général les comprimés à base d’harpagophytum sont pris deux fois par jour matin et soir). Il est aussi possible de faire une remedy de quelques jours pour lutter contre les douleurs rhumatismales. Même si le dossier scientifique de la chondroïtine n’est pas aussi étoffé que celui de la glucosamine, les études cliniques dont on dispose pointent vers son efficacité. Comme la glucosamine, la chondroïtine ne fait pas que soulager les symptômes.

L’étude a été conduite sans que ni les médecins qui dirigeaient l’étude, ni les sufferers qui y participaient, ne sachent qui prenait le gingembre et qui prenait la pilule placebo. Une étude française a été conduite sur 122 personnes souffrant d’arthrose de la hanche et du genou. Pendant four mois, une partie des volontaires a pris 435 mg d’harpagophytum par jour pendant que l’autre prenait un médicament anti-inflammatoire appelé diacerhéine. Les douleurs ont diminué de la même manière dans les deux groupes.

Harpagophytum, le bienfaiteur des articulations

Connu également sous le nom de Griffe du Diable à cause de ses fruits à petits crochets, l’harpagophytum est une célèbre plante médicinale. Elle est fréquemment utilisée en phytothérapie pour soulager les inflammations des muscle tissue et des articulations et peut aider à régler certains troubles digestifs.

Qu’est-ce qu’une douleur articulaire ?

Vivement recommandé pour les personnes qui souffrent des douleurs articulaires. Suite à une fissure du ménisque et un épanchement de synovie qui est devenu chronique, il m’a été conseillé de prendre Harpagophytum additional fort, Collagène marin, Curcuma .

Ce sont les vertus analgésiques et anti-inflammatoires de l’harpagophyton qui sont recherchées pour soulager les douleurs articulaires mineures telles que l’arthrose, l’arthrite, les rhumatismes, les lombalgies, le mal de dos. Il peut même parfois éviter la prise de corticoïdes ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. … Généralement, ces douleurs sont dues à des facteurs divers comme la goutte (accroissement de l’acide urique), l’arthrite inflammatoire, la polyarthrite rhumatoïde et la spondylite ankylosante, des maladies auto-immunes.

Les aliments à éviter et à consommer en cas d’arthrose

Cheval. j’utilise Harpagophytum , Ortie, Cassis et j’ai constaté une réelle amélioration de mes douleurs, il m’a fallu environ 1 mois de traitement pour cela.